Hymne national de Zambie

drapeau de la Zambie

Nkosi Sikelel’ iAfrika (« Dieu sauve l’Afrique ») est un chant religieux africain qui devint l’hymne de plusieurs mouvements de libération panafricains avant d’être par la suite adopté comme hymne national par plusieurs nouveaux pays au moment de leur proclamation d’indépendance comme la  (1961), la Tanzanie (1964), le Zimbabwe (1980) et la Namibie (1990). Il fut également hymne national du bantoustan du Transkei (1963-1994). Il est actuellement hymne national en et en Tanzanie (Mungu ibariki Afrika en swahili) et est de 1994 à 1996, l’un des deux hymnes nationaux d’Afrique du Sud. Depuis 1997, Nkosi Sikelel’ iAfrika est combiné en partie avec Die Stem van Suid-Afrika (autre hymne national adopté en 1928 en Union sud-africaine) pour former l’actuel hymne de l’Afrique du Sud.

Paroles

Nkosi Sikelel’ iAfrika
Xhosa
Nkosi Sikelel’ iAfrika
Maluphakanyisw’ uphondo lwayo
Yiva imathandazo yethu
Nkosi Sikelela Nkosi Sikelela

Nkosi Sikelel’ iAfrika
Maluphakanyisw’ uphondo lwayo
Yiva imathandazo yethu
Nkosi Sikelela
Thina lusapho lwayo.

Zoulou
Woza moya (sikelele usisikelele)
Woza moya (sikelele usisikelele)
Woza moya, oyingcwele
Nkosi sikelela
Thina lusapho lwayo.

Sotho du Sud
Morena boloka sechaba sa heso
O fedise dintwa le matshwenyeho,
Morena boloka sechaba sa heso,
O fedise dintwa le matshwenyeho.

O se boloke, o se boloke,
O se boloke morena o se boloke,
Sechaba sa heso, Sechaba sa Afrika.
O se boloke, o se boloke.
O se boloke sechaba, o se boloke.
Sechaba sa heso, sechaba sa Afrika.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.