Hymne Allemand (Allemagne)

drapeau allemagne hymne allemand

L’ ou l’hymne national de l’Allemagne a pour titre Das Deutschlandlied  en français « Le Chant de l’Allemagne«  ou Das Lied der Deutschen (Le Chant des Allemands). C’est donc un chant dont le troisième couplet a été l’hymne national de la république fédérale d’Allemagne avant de devenir en 1990 celui de l’Allemagne réunifiée. Ce fut en 1841 sur l’île de Heligoland que ses paroles ont été composées par August Heinrich Hoffmann von Fallersleben, sur la partition du deuxième mouvement du quatuor à cordes opus 76 no 3 de Joseph Haydn datant de 1797.  Tout en sachant que les trois couplets ont constitué l’hymne national de la république de Weimar de 1922 à 1933 et  Seul le premier couplet était chanté sous l’Allemagne nazie.

 

Deutschland, Deutschland über alles,
über alles in der Welt.
Wenn es stets zu Schutz und Trutze
brüderlich zusammenhält,
von der Maas bis an die Memel,
von der Etsch bis an den Belt.
Deutschland, Deutschland über alles,
über alles in der Welt.

Deutsche Frauen, Deutsche Treue,
Deutscher Wein und Deutscher Sang
sollen in der Welt behalten
ihren alten schönen Klang,
uns zu edler Tat begeistern
unser ganzes Leben lang.
Deutsche Frauen, Deutsche Treue,
Deutscher Wein und Deutscher Sang.

Einigkeit und Recht und Freiheit
für das Deutsche Vaterland.
Danach lasst uns alle streben
brüderlich mit Herz und Hand.
Einigkeit und Recht und Freiheit
sind des Glückes Unterpfand.
Blüh im Glanze dieses Glückes,
blühe, Deutsches Vaterland ! (bis)

 

Traduction en Français

L’Allemagne, l’Allemagne par-dessus tout,
au-dessus de tout au monde.
Quand constamment pour sa protection et sa défense,
fraternellement elle est unie,
de la Meuse (Maas) jusqu’au Niémen (Memel)
de l’Adige (Etsch) jusqu’au Détroit (Belt).
L’Allemagne, l’Allemagne au-dessus de tout,
au-dessus de tout au monde.

Femmes allemandes, fidélité allemande,
Vin allemand et chant allemand
doivent continuer dans le monde
de résonner avec leur ancienne beauté,
de nous porter à agir avec noblesse,
tout au long de notre vie.
Femmes allemandes, fidélité allemande,
Vin allemand et chant allemand.

Unité et droit et liberté
pour la patrie allemande.
Cela, recherchons-le
en frères, du cœur et de la main.
Unité et droit et liberté
sont les fondations du bonheur.
Fleuris, dans l’éclat de ce bonheur,
Fleuris, patrie allemande ! (bis)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *