Hymne national de la Côte d’ivoire

drapeau Cote-d'ivoire

L’ Abidjanaise est donc l’hymne national de la République de Côte d’Ivoire. Il a été adopté par la loi n°60-207 du , son caractère d’hymne national est affirmé par l’article 29 de la constitution de la Deuxième République ivoirienne. Sa musique a été composée par l’abbé Pierre-Michel Pango. Les paroles sont de l’abbé Pierre-Marie Coty, paroles auxquelles le Ministre Mathieu Ékra rajouta quelques modifications. L’Abidjanaise se présente sous forme d’un poème lyrique et très patriotique, exprimant des images exaltant les valeurs de la terre ivoirienne, telles que l’espérance, la paix, la dignité et la « vraie fraternité ».

Paroles hymne de la Côte d’voire

Premier couplet

Salut Ô terre d’espérance!
Pays de l’hospitalité.
Tes légions remplies de vaillance,
Ont relevé ta dignité.
Tes fils, chère Côte d’Ivoire,
Fiers artisans de ta grandeur,
Tous rassemblés et pour ta gloire,
Te bâtiront dans le bonheur.

Premier refrain :

Fiers ivoiriens le pays nous appelle.
Si nous avons, dans la paix, ramené la liberté,
Notre devoir sera d’être un modèle
De l’espérance promise à l’humanité
En forgeant, unis dans la foi nouvelle,
La patrie de la vraie fraternité.

Deuxième couplet

À toi noble Côte d’Ivoire,
Ô grand pays des bonnes gens !
Nous apportons dans la victoire,
L’hommage de nos cœurs ardents.
Dans l’amitié des peuples frères,
Dieu guide nous vers l’idéal,
Soumise à la devise chère :
Union, discipline, travail.

Deuxième refrain :

Pour ta grandeur, riche et noble patrie,
Nous marcherons de l’avant, pleins d’amour et pleins de foi.
De cœurs unis, au cours de notre vie,
Nous œuvrerons dans l’honneur pour le juste droit,
De cœurs unis au cours de notre vie,
À tes appels nous serons tous présents.

Troisième couplet

À tous nos compagnons de route,
À l’aube de ce jour tombés,
Pour que ne règne plus le doute,
Mais la foi, la fraternité.
À tous nos bataillons d’élite,
Dans la tombe aujourd’hui couchés,
Ô peuple tout entier redites :
Amour, honneur, fidélité.

Premier refrain
Quatrième couplet

Et que ton drapeau nous unisse,
Que ton amour nous fortifie,
Car pour toi seul nous voulons vivre,
Et pour toi combattre et mourir.
Et vous, fière et noble jeunesse,
De tous les horizons connus,
Suivez toujours cette sagesse,
de nos ainés qui ne sont plus.

Deuxième refrain
Cinquième couplet

À nous qu’anime l’espérance,
En ton avenir lumineux,
Redonne toujours l’assurance,
De nous conduire en peuple heureux.
Et nous irons de par le monde,
Semer ton nom et tes bienfaits,
En clamant sur toutes les ondes,
Que sur ton sol règne la paix.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.