EURO 2024 : L’Allemagne entame par une victoire éclatante face à l’Écosse.

euro 2024 allemagne vs ecosse

L’Allemagne a brillamment entamé son Euro 2024 en dominant largement l’Écosse. Voici le résumé de la rencontre : C’était le jour J ! Pour leur premier match de l’Euro 2024, les Allemands ont affronté l’Écosse à l’Allianz Arena de Munich lors de la première journée du groupe A.

Un test important pour la Mannschaft, qui cherchait des certitudes après une préparation mitigée. L’entraîneur Julian Nagelsmann n’a pas fait de surprise dans sa composition en alignant un 4-2-3-1 avec Rüdiger, Kroos, Gündogan, Musiala et Wirtz aux côtés de Havertz en attaque, préférant Füllkrug. De son côté, l’entraîneur écossais Steve Clark a opté pour un 4-3-2-1 avec ses habituels Robertson, McTominay et McGinn, accompagnés d’Adams en attaque. Invaincue en 2024, l’Allemagne a pris les devants dès le début du match avec une occasion de Wirtz, lancé par Rüdiger mais stoppé par Gunn avant d’être signalé hors-jeu (1ère minute).

Les Allemands, très agressifs et hauts sur le terrain, exerçaient une pression intense sur les Écossais, les contraignant à reculer. Malgré quelques erreurs techniques, l’Allemagne parvenait rapidement à ouvrir le score. Après une superbe passe de Kroos, Kimmich centrait vers Wirtz, qui marquait d’un tir du droit pour tromper Gunn et inscrire le premier but du tournoi (1-0, 10e). Avec une organisation solide et une supériorité athlétique évidente, la Mannschaft renforçait son emprise sur le match et doublait la mise quelques minutes plus tard. Lancé dans la surface par Gündogan, Havertz prenait son temps pour déjouer la défense avant de servir Musiala en retrait. Bien placé, le jeune talent bavarois envoyait une frappe puissante sous la barre de Gunn pour porter le score à 2-0 à la 19e minute.

Allemagne a dominé son adversaire de manière écrasante, prenant ainsi le contrôle du match face à une équipe écossaise qui semblait impuissante et dépassée physiquement. Sous la pression constante des Allemands, l’équipe écossaise a continué à flancher, notamment lorsque Porteous a été expulsé pour avoir fauché Gündogan. Havertz a ensuite aggravé la situation en marquant sur penalty juste avant la mi-temps (3-0, 45e+1). La première période a été largement dominée par la Mannschaft, qui a donné une véritable leçon de football à une Écosse réduite à dix joueurs. Au retour des vestiaires, l’Allemagne est repartie sur les chapeaux de roues. Rüdiger a notamment tenté sa chance de loin, obligeant Gunn à réaliser une belle parade (51e), tandis que Wirtz a frôlé la transversale sur une reprise puissante (58e).

Malgré les changements effectués par les deux entraîneurs, l’Allemagne a continué à dominer. L’attaquant de Dortmund a marqué un superbe but en enlevant les filets de Gunn d’une frappe puissante (4-0, 68e). Il aurait même pu marquer un doublé sans l’intervention de la VAR (76e). Malgré de nombreuses tentatives infructueuses de Sané, l’Allemagne n’était pas rassasiée (83e, 85e). L’Écosse a finalement sauvé l’honneur en marquant un but en fin de match (4-1, 87e), avant que Can ne vienne clore le spectacle dans le temps additionnel (5-1, 90e+3). Grâce à cette large victoire, l’Allemagne réussit son entrée en lice dans le tournoi avec brio.

 

0 Tir pour l’Ecosse

L’Écosse n’a pas réussi à cadrer le moindre tir et peut remercier Rüdiger pour sa performance. L’équipe allemande, très dominante, a mis une pression constante sur le gardien Angus Gunn. Ce dernier a connu une soirée difficile, encaissant plus de buts qu’il n’a réalisé d’arrêts. Dès la 10e minute, il n’a pas pu repousser fermement la frappe de Wirtz (1-0), puis a été battu par une puissante frappe de Musiala sous la barre (2-0, 19e). Malgré les efforts de Steve Clarke, ses joueurs n’ont pas montré de réaction, et ont même terminé la rencontre à 10 suite à l’exclusion de Ryan Porteous pour un tacle dangereux sur Gundogan, qui a provoqué le penalty transformé par Havertz (3-0, 45e+1). Les Allemands ont poursuivi leur domination en seconde période, se créant de nombreuses occasions (19 tirs au total) grâce à leurs remplaçants.

Portrait de l’équipe Allemagne

L’Allemagne est une nation de football renommée qui a participé à 13 championnats d’Europe, dont le dernier en date était l’EURO 2020. Elle a remporté le titre à trois reprises, en 1972, 1980 et 1996, démontrant son succès constant dans la compétition. Lors de l’EURO 2020, l’équipe allemande a atteint les huitièmes de finale, confirmant sa compétitivité à un niveau élevé.

Pour cette édition spéciale, l’Allemagne a l’honneur d’accueillir l’EURO en tant que pays hôte, marquant un événement majeur depuis la réunification du pays. Sous la direction de Julian Nagelsmann, un jeune entraîneur de renom âgé de 36 ans, l’équipe allemande se prépare à affronter les meilleurs adversaires européens. Nagelsmann a pris les rênes de l’équipe après Hansi Flick le 22 septembre 2023, apportant sa propre vision et stratégie à une équipe déjà dotée d’une histoire riche et de talent.

Avec un palmarès impressionnant et une tradition de succès, l’Allemagne est prête à défendre sa place parmi les meilleures équipes européennes lors de cet EURO. Les supporters allemands attendent avec impatience de voir leur équipe briller sur la scène continentale et peut-être ajouter un quatrième titre à leur collection prestigieuse.

Portrait de l’équipe de l’Ecossaise

L’Écosse est une équipe qui a connu des hauts et des bas dans l’histoire de l’EURO. Ayant participé à trois championnats d’Europe, dont le dernier en date était l’EURO 2020 où elle s’est arrêtée en phase de groupes, l’équipe écossaise n’a pas encore réussi à se hisser au-delà de cette étape. Malgré ses performances mitigées, l’Écosse a réussi à assurer sa qualification pour l’EURO 2024 dès la huitième journée des qualifications, grâce à la défaite de la Norvège contre l’Espagne.

Sous la direction de Steve Clarke, les hommes écossais ont réussi à décrocher leur deuxième qualification consécutive pour une phase finale, une réussite importante pour une équipe qui a connu des difficultés par le passé. Après avoir été éliminée en phase de groupes lors de ses trois dernières apparitions à l’EURO, l’Écosse aspire à un succès en phase finale depuis l’EURO 1996, où elle avait atteint ce stade de la compétition.

Avec une qualification précoce et une équipe motivée, l’Écosse se prépare à affronter les meilleurs adversaires européens lors de l’EURO 2024. Les supporters écossais espèrent voir leur équipe réaliser une performance mémorable et peut-être créer la surprise en atteignant des sommets inédits dans la compétition.

Besoin d’arrondir vos fins de mois sur internet ?

Devenez Freelance et vendez vos Compétences sur ComeUp

ComeUp est une plateforme de prestation de service en ligne qui met en rélation les Freelances et les clients du monde entier. Vous pouvez y vendre des services et produits numériques tels que : la redaction, le coaching, les formations, la gestion des réseaux sociaux, des eBooks, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *